M.L.Kansoussi n’est pas ce qu’on appelle communément un artiste du dimanche…

Sa sensibilité pour l’art date de son plus jeune âge. Tout support artistique constituait pour lui un moyen idéal, et une occasion rêvée, pour extérioriser, et mettre en exergue, ses sensations immédiates.

Son œuvre est bien la preuve vivante d’un parcours artistique, et tant soit peu littéraire, débordant d’une inépuisable imagination et de passions multiples et intarissables : peinture, poésie et musique, sont des domaines de prédilection qu’il affectionne au plus haut point.

Le luth est sont compagnon de tous les jours quand le pinceau ne vient pas le concurrencer.

L’écriture, pour lui, est une sorte de thérapie qui l’aide, parfois, à accepter l’inacceptable.

Toujours en quête de sensations nouvelles qui le propulsent dans un monde transcendantal de lumières et de couleurs, et lui font oublier les contingences, parfois insoutenables, de la vie quotidienne, M.L.K. abhorre tout mode de vie routinier et entaché de banalité.

L’art de M.L.K se veut, à juste titre, éclectique. L’homme libre se reflète dans son travail de par son refus persistant de se conformer à un genre quelconque qui, selon lui, peut devenir à la longue « une prison entourée de hautes murailles ».

IJANNE